À l'échelle mondiale, les marchés d'utilisation finale se présentent essentiellement comme suit : céramiques et verre, 35 %; batteries, 31 %; graisses lubrifiantes, 8 %; traitement de l'air, 5 %; production d'aluminium de première fusion, 1 %; coulée continue, 6 %; caoutchouc et thermoplastiques, 5 %; autres utilisations, 9 %. L'utilisation de lithium dans les batteries s'est considérablement accrue ces dernières années du fait que les batteries rechargeables se retrouvent de plus en plus dans les appareils électroniques portatifs et les outils électriques.

lithium_graph1
lithium_graph2

Le Chili est le premier producteur en importance de lithium au monde. L'Argentine, la Chine et les États-Unis sont également de grands producteurs. L'Australie et le Zimbabwe sont pour leur part les plus importants producteurs de concentrés de lithium. Les États-Unis demeurent le premier importateur de minerai et de composés de lithium et le plus grand producteur de matériaux de lithium à valeur ajoutée.

En 2010, les conditions de marché se sont améliorées pour les produits du lithium. À la mi-2010, les ventes des principaux producteurs de lithium étaient en hausse de plus de 30 %. La consommation s'est accrue dans les marchés d'utilisation finale que sont ceux des batteries au lithium, de la céramique et du verre, de la graisse et des autres applications industrielles. Au Chili, le plus important producteur de lithium a abaissé ses prix de 20 % en 2010. Plusieurs nouvelles entreprises ont poursuivi les travaux d'exploration de lithium sur des propriétés minières de par le monde. De nombreuses propriétés ont été louées ou jalonnées dans la région du Nevada de même qu'en Argentine, en Australie, en Bolivie et au Canada.

Située au Nevada, la seule usine de production de carbonate de lithium active aux États-Unis en était une qui reposait sur le traitement de lithium de saumures. À l'échelle mondiale, les saumures souterraines sont devenues la principale matière brute utilisée pour la production de carbonate de lithium en raison des économies qu'elles permettent de réaliser lors de la production en comparaison des minerais dont les coûts d'extraction et de traitement sont plus élevés. Sur la scène mondiale, deux usines chiliennes reposant sur le traitement de minerai provenant de saumures dominent le marché, tandis qu'une autre, attenante à un dépôt de saumures en Argentine, produit du carbonate de lithium et du chlorure de lithium. Deux autres usines reposant sur le traitement de minerai en provenance de saumures étaient en développement en Argentine. Enfin, à l'échelle de la planète, le minerai de lithium exploité était en bonne partie utilisé comme concentré pour la fabrication de céramiques et de verre plutôt que pour la production de carbonate de lithium et divers autres composés de lithium.

En vue de rehausser la qualité du lithium entrant dans la fabrication de batteries d'avant-garde pour le transport, la seule usine de production de lithium active aux États-Unis a entrepris d'agrandir ses installations en Caroline du Nord pour permettre la production d'hydroxyde de lithium. Ce projet a été financé en partie par le département américain de l'énergie (U.S. Department of Energy). Un producteur de minerai de lithium émergent australien a entrepris la production de concentré de lithium en Australie Occidentale. Une société chinoise s'occupe ensuite de convertir le concentré en carbonate de lithium nécessaire à la fabrication de batteries devant alimenter le marché asiatique.  Par ailleurs, la plus importante société d'extraction de minerai de lithium en Australie a fusionné avec une société émergente de mise en valeur de lithium de saumures pour développer une usine de production de lithium de saumures au Chili.

Le marché qui présente le potentiel de développement le plus élevé pour les composés de lithium est celui des batteries, plus précisément les batteries rechargeables. Alimentant les outils sans fil, les ordinateurs portables, les téléphones cellulaires et les caméras vidéo, les batteries rechargeables au lithium ne cessent de gruger des parts de marché aux autres types de batteries. Les grands constructeurs automobiles poursuivent le développement de batteries au lithium devant équiper les véhicules hybrides - véhicules munis d'un moteur à combustion interne et d'un moteur électrique alimenté par une batterie. Aujourd'hui, la majorité des véhicules hybrides commercialisés sont équipés d'autres types de batteries. Cependant, les générations à venir pourraient être dotées de batteries au lithium. Les batteries non rechargeables au lithium sont utilisées dans les calculatrices, les ordinateurs, les jeux électroniques, les montres et divers autres appareils.

Les sociétés technologiques asiatiques investissent sans relâche dans les activités de mise en valeur du lithium dans d'autres pays pour assurer à leurs consoeurs spécialisées dans la fabrication de batteries un approvisionnement stable en lithium. Le carbonate de lithium étant l'un des composants les moins coûteux d'une batterie ion-lithium, l'enjeu ici n'est pas tant le différentiel de coûts ou l'efficacité, mais bien la sécurité des approvisionnements rendue possible par l'achat de lithium auprès de différentes sources.

Source
Commission géologique des États-Unis, « Résumé par produit minéral » - janvier 2011.  (U.S. Geological Survey, Mineral Commodity Summaries, January 2011)